dimanche 23 janvier 2011

Georgia Russell passe les livres au scalpel


Georgia Russell passe les livres au scalpel

Notre société, notre éducation dès notre plus jeune âge nous incite à protéger, respecter, sacraliser les livres !
Georgia Russell ne s’embarrasse pas de tout ça. Cette artiste écossaise transforme les livres (couvertures) pour leur redonner vie à grands coups de scalpel. Le geste est précis, chirurgical pour découper aussi bien de grands classiques de la littérature (Beaudelaire, Woolf, Nabokov ou même Breton) ou de simples dictionnaires de langues.

Georgia Russell pénètre la face cachée des livres pour créer de la poésie cinétique, de la dentelle organique…

Le travail artistique de Georgia Russell se décompose en 3 grandes partie : enfermer des livres sous des cloches de verre, présenter des partitions sous plexiglas, transformer des photographies.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire (!!!) :
« Georgia Russell : Books of motion (Le livre cinétique) » par Jean-Paul Gavard-Perret

vendredi 14 janvier 2011